Comment la province de la Drenthe a inspiré Van Gogh ?

Vincent-van-gogh-silo

Van Gogh, un peintre voyageur inspiré par la nature

Né le 30 mars 1853 à Zundert aux Pays-Bas, l’artiste Van Gogh a au cours de sa vie découvert différents pays qui l’ont profondément marqué. Il commence par La Haye puis Londres dans le quartier de Stockwell en 1873. Sur place, il travaillera pour le marchand d’art Goupil et réalisera pendant son temps libre le croquis de la maison où il était installé.

Par la suite, il se rend à Paris de 1875 à 1876 avant de se diriger vers la province belge de Borinage où il décidera à l’âge de 27 ans de devenir peintre. Dans ce cadre, il retourne à La Haye en 1881 pour suivre des cours de dessin et de peinture chez Anton Mauve.

En 1883, il revient dans la province de la Drenthe, notamment chez ses parents à Nuenen où il peindra Les Mangeurs de pomme de terre. Il passera un peu de temps aussi à Anvers.

Par la suite, son séjour à Paris viendra fortement impacté son travail, notamment par la rencontre avec les artistes Toulouse-Lautrec, Bernard, Gauguin. Les paysages du sud de la France du côté d’Arles mais également d’Auvers sur Oise permettront à Van Gogh d’exprimer toute sa créativité, inspiré notamment par les champs de Tournesols.

Vincent-van-gogh-maison

La Drenthe, marquée par le séjour de l’artiste

Si les touristes connaissent van Gogh à travers les Pays-bas, c’est en particulier pour le van Gogh Museum d’Amsterdam. Il conserve en effet la plus importante collection au monde de tableaux, dessins et lettre de Vincent van Gogh.

Cependant, il faut se rendre dans la province de la Drenthe ou encore surnommé le « paradis des peintres » pour revenir aux origines du travail de Vincent van Gogh. C’est dans un environnement verdoyant, aux multiples canaux, moulins, champs et landes qu’il décide de devenir le peintre de la vie paysanne. Son séjour, malgré sa courte durée aura eu un rôle décisif dans son développement artistique.

C’est en effet dans ce territoire que l’artiste hollandais retrouve les thèmes des paysagistes hollandais du XVIIe siècle qu’il admire tant (Van Ruisdael), de l’école de Barbizon (Corot, Millet, Daubigny) et de ses contemporains de la Haye (Liebermann, Israels, Van Rappard).

Ainsi à l’automne 1883, il passe ainsi trois mois dans cette province positionnée au nord est des Pays-Bas. Au cours de son séjour, il occupera une chambre au premier étage d’une maison ayant pour vue un canal à Nieuw Amsterdam / Veenoord. Il est d’ailleurs arrivé de la ville d’Hoogeveen en bateau. Il écrira de nombreuses correspondances avec son frère Théo. Aujourd’hui, cette maison a été transformée en musée (Van Gogh Huis Drenthe) et il est possible au public de découvrir sa chambre dans laquelle se trouve encore certains éléments authentiques.

Vincent-van-gogh-chambre
Vincent-van-gogh-statue

De nombreux hommages à l’artiste van Gogh ponctuent cette province de la Drenthe

A Assen où se situe le musée de Drenthe regroupant des oeuvres de l’artiste, une grande statue du peintre est placée au bout du canal. L’hôtel City Hotel De Jonge propose des suites aux couleurs de van Gogh.

Dans la ville de Hoogeveen, un autoportrait recouvre la façade d’un immeuble sur la grande rue piétonne.

Il est égaiement possible de suivre les traces de Van Gogh dans le petit village d’Aalden. Composé de nombreuses maisons en toit de chaume, ce village champêtre situé dans la commune néerlandaise de Coevorden a émerveillé l’artiste, notamment au niveau des différents tons de couleurs du paysage et du cieL Des reproductions de ses tableaux ainsi que plusieurs installations artistiques contemporaines viennent ponctuer le parcours à réaliser à pied. Tout près de là, van Gogh viendra en charrette croquer l’église réformée de Zweeloo le 1 novembre 1883.

Vincent-van-gogh-paysage-chaume

Drenthe, le dernier territoire inviolé des Pays-Bas

La réserve naturelle de Bargerveen de 140 km2 située à la frontière de l’allemagne est un bel exemple de ce territoire dit inviolé. ll condense les paysages que van Gogh aimait tant. Son tableau Le Bateau à tourbe décrivant le travail exténuant dans les tourbières montre bien l’impact de cette région sur son travail.

Ce territoire de landes et d’étangs à eau acide où vivent des salamandres est à parcourir en vélo ou sous forme de randonnées. Vous aurez l’occasion de croiser des troupeaux de mouton ayant pour rôle de protéger la nature en mangeant les arbres afin que la lande reste la lande, sans l’apparition de forêt.

Vincent-van-gogh-paysage

Musée de Drenthe – Voyage avec Vincent

Pour rendre hommage au travail du peintre impressionniste, le Drents Museum situé à Assen accueille une exposition temporaire mais ambitieuse « Voyage avec Vincent« . Elle se déroule du 11 septembre 2023 au 7 janvier 2024. Elle s’inscrit dans le cadre du 140ème anniversaire de la venue de Vincent Van Gogh en Drenthe, période méconnue de sa vie.

Les oeuvres sont classées par thèmes (Licht & Doncker, Mens, Huis, Veen & Turf) et regroupent non seulement des oeuvres de l’artiste mais également celles de Camille Corot, Jules Dupré, Charles François Daubigny… Toute une génération d’artistes a en effet été inspirée par ce territoire marqué par le dur labeur des paysans, des tourbiers…

Le musée dispose de différents espaces, notamment un où est projeté des vidéos des oeuvres de l’artiste. L’exposition « Voyage avec Vincent » ravira les amateurs de van Gogh en découvrant certaines de ses oeuvres méconnues.

Vincent-van-gogh-musee-drenthe
Vincent-van-gogh-exposition-peinture
Written By
More from Foucaud
Le Petit Prince de Paris
Le Petit Prince de Paris, restaurant du quartier latin, propose une cuisine...
Read More
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.