[Test] Suunto 7, une montre sportive sous Wear OS

suunto-7-cadran-montre

Suunto 7, nouvelle venue de l’année 2020, souhaite allier sport et lifestyle

Se glissant entre la Suunto 9, positionnée haut de gamme et la Suunto 5 plus accessible, cette nouvelle montre Suunto mise sur le Wear OS de Google pour proposer à propriétaire une expérience connectée enrichie. 

Ainsi, si cette montre est orientée sport à travers la prise en charge de plus de 70 activités physiques, de la course à pied jusqu’au ping-pong, en passant par le ski, elle ne délaisse pas pour autant le lifestyle avec son jumelage avec les téléphones Androïd et iOS.

Cela permet ainsi d’avoir par exemple les évènements de son agenda ainsi que les notifications des applications directement sur sa montre. 

suunto-7-activite

Design et interface

Coté design et interface, la Suunto déclinée en plusieurs coloris a tout d’une smartwatch tout en n’oubliant pas les fondamentaux d’une montre. Ainsi, vous naviguez et lancez des actions facilement à travers des balayages sur l’écran tactile amoled et sur l’appui des boutons physiques. 

L’univers Google est bien présent avec Google Fit, Google Pay, Google Assistant mais aussi Google Play, permettant ainsi de télécharger des applications supplémentaires comme Strava, bien connue des sportifs. 

Cependant, ni Suunto ni Google ne proposent de suivi du sommeil, pourtant élément fondamental de la récupération physique pour un sportif. 

Enfin, niveau batterie, la Suunto 7 assure en mode connectée une autonomie d’une journée à 48h, contre 12h en mode GPS. Cela oblige à la recharger chaque jour comme de nombreuses smartwatch, contrairement à une Fitbit, plus orientée lifestyle que sport mais pouvant assurer plusieurs jours. 

suunto-7-zone-frequence-cardiaque

Une montre connectée et sportive ? 

Lorsqu’on achète une Suunto, c’est avant tout pour qu’elle nous accompagne dans nos activités physiques. 

Un bouton dédié est présent pour lancer une des activités sportives proposées avec des cartes de chaleurs pour 15 pratiques sportives. De nombreuses informations sont renseignées pendant l’activité sur l’écran tel que le temps au km… 

A l’issu de l’activité, le journal permet de retrouver une analyse poussée avec la durée, l’allure, la zone de fréquence cardiaque, le nombre de calories dépensées, l’altitude mais aussi le temps de récupération ou le PTE ou l’EPOC. 

En terme d’amélioration, il aurait été sympa de voir notre évolution de PTE dans le temps par exemple, ou d’avoir accès à un test de VMA. Le mode course fractionnée est aussi à revoir. Espérons qu’avec une nouvelle mise à jour, des améliorations logicielles se fassent. 

suunto-7-rythme-cardiaque

Résumé 

En proposant une montre sous Wear OS, Suunto sort de sa zone confort pour allier sport et style avec dans l’ensemble un produit plutôt réussi. 

Cependant, au-delà des prochaines mises-à-jour, Suunto devra améliorer l’autonomie de la montre ainsi que proposer davantage de mesures comme un électrocardiogramme ou l’intégration de mesures physiologiques comme Firstbeat. 

Enfin, le prix de lancement de 479€ peut en rebuter plus d’un et s’orienter vers une montre soit plus lifestyle comme l’Apple Watch, soit 100% sportive. 

More from Foucaud

Une Saint-Valentin durable

La Saint-Valentin fête les amoureux qui chaque année se retrouvent en amoureux...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.