Mon marathon de Paris 2018

marathon-paris-2018-arrivee

Pour la 42ème édition du Marathon de Paris, j’ai pris le départ au sein de la team JBL.

Le Parcours

Comme tout marathon, cette course a une distance de 42,195km. A Paris, il débute sur les Champs-Elysées avant une traversée du bois de Vincennes.

Par la suite, on traverse de nouveau Paris mais cette fois-ci d’est en ouest par les quais de Seine avec une vue sur les principaux monuments de Paris comme Notre-Dame, le Louvre, la Tour-Eiffel

Enfin, sur la dernier quart du parcours, les coureurs s’enfoncent dans le bois de Boulogne pour arriver par la porte Dauphine avenue Foch.

marathon-paris-2018-parcours

Mon entraînement post-marathon

Tout marathonien vous dira qu’un marathon, ce n’est pas une course à la légère et que cela se prépare au moins sur 12 semaines. Un plan d’entraînement mélangeant effort fondamental, fractionné et sortie longue.

Pour ma part, ce n’est qu’un mois avant que j’ai sur que j’allais prendre le départ de cette belle et éprouvante course. Heureusement, je ne part pas de zéro même si j’ai connue meilleur préparation. Aussi, je marche beaucoup au feeling et je ne suis pas très assidu au plan d’entraînement.

Coureur plutôt régulier (de une à deux fois par semaine), je me suis aligné au 20km de Paris en septembre dernier (1h50). Par la suite, à l’entraînement, j’étais sur des distances entre 10 et 18km. Pour un marathon, vous pouvez monter jusqu’à 25km mais surtout pas 42km, vous risquerez de vous bruler à quelques semaines du marathon de Paris.

Enfin, à 3 semaines du marathon, je me suis aligné sur l’Ecotrail de Paris 30km. Les conditions étaient dures avec du froid, de la pluie et de la boue sur tout le parcours… Mais cela restera un bon moment et une bonne dernière course avant ce marathon. Sur l’Ecotrail 30km, j’avais franchis la ligne en 3h17 avec beaucoup de temps perdu sur la dernière partie du parcours avec l’absence d’amorti sur le bitume avec mes The North Face Men’s Ultra Endurance.

marathon-paris-2018-maillot-finisher

Le salon du running

Petit tour au salon du running porte de Versailles le jeudi pour récupérer mon dossard. De nombreux marques sont présentes. J’y croise la youtubeuse Marine Leleu sur son stand de chaussettes. Je fais aussi un tour chez JBL qui propose de nombreuses solutions audio pour ceux qui aiment courir en musique comme moi.

Chez Sidas, je me fais analyser la voute plantaire. Je repars avec une semelle 3Feet MID pour les voûtes médium. A 4 jours du marathon, vous pensez bien que c’est qu’après que je les testerai 😉 Par contre, ma paire de chaussettes spéciale marathon SIDAS m’a accompagné le jour J.

Petit détour sur le stand Weleda où je me fais masser les jambes avece huile de massage 100 % d’origine naturelle, aux extraits de fleur d’arnica, dédiée à la préparation et à la récupération sportives. Un bon moment où l’on écoute son corps.

Enfin, je termine mon tour auprès de l’association nationale des podologues du sport (ANPS) pour faire part de mon problème de marche en canard. Des exercices me sont conseillés pour réduire cela.

marathon-paris-2018-jbl-mini-bt

Mon marathon

Jour J pour mon premier marathon. La météo prévoit un dimanche ensoleillé. Je m’équipe donc d’un t-shirt manche courte blanc pour ne pas absorber la chaleur avec un short de compression BV Sport.

La veille, j’avais pris un dîner avec des féculents. Le matin, petit déjeuner avec des tartines de miel et un verre de jus d’orange.

Je me dirige à pied jusqu’au départ. Ce qui me permet en 30 minutes de réchauffer mon corps. Les Champs-Elysée sont déjà noires de monde.

Avec quelques minutes de retard, la course débute enfin. Je me met derrière la personne qui tient l’allure 3h45. Mon application Nike + est prête et ma playlist Spotify se lance dans mes écouteurs JBL mini-BT.

J’essaie de suivre au maximum la ligne verte au sol des 42,195km pour ne pas parcourir plus de kilomètres qu’il en faut. Cela m’empêcherait pas d’en faire plus de 43km. Que de monde sur la route et sur le coté….

Au niveau de la sortie du Bois de Vincennes, je fais un stop technique pour faire pousser les arbres, ce qui me fait perdre une minute. Je ralentis aussi l’allure tout en gardant un bon rythme. Je n’oublie pas de me ravitailler en eau et en aliments à chaque fois que c’est possible.

J’arrive sans trop de difficultés jusqu’à la Porte d’Auteuil où une montée me fait ressentir ma fatigue. Je commence un peu à marcher sur cette partie. Je sens que la traversée du Bois de Boulogne va être difficile.

En effet, ce n’est pas le souffle ou des courbatures qui me ralentissent. C’est la fatigue générale qui m’empêche d’avoir un surplus d’énergie. La partie entre le 36ème et le 40ème kilomètre sera la plus dur où j’alterne marche et course.

Enfin, à deux kilomètres de l’arrivée, la volonté d’en finir alors que mon application me dit que j’ai déjà fait mes 42,195 kilomètres prend le dessus. Je donne ainsi tout ce que j’ai pour franchir cette ligne d’arrivée en 4h11.

marathon-paris-2018-medaille

Bilan

Me voilà finisher du marathon de Paris 2018 grâce à  la musique, mon esprit et mon corps. Sans trop de repères pour mon premier marathon, j’avais visé un temps entre 3h45 et 4h15, chose faite.

Un peu déçu de ne pas être sous les 4h mais un peu de temps perdu sur les ravitaillements sur lesquels j’ai pris le temps avant de bien repartir, deux pauses techniques et un peu de marche…

4h11 et finisher me rendent fier d’avoir parcouru ce marathon de Paris 2018 avec la préparation qui a été la mienne.

A l’année prochaine peut-être 😉

More from Foucaud

Bio by Biot – Oxygénation, détoxification et nutrition

J’avais découvert il y a quelques temps dans le salon de Christophe-Nicolas...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *