Bien Boire en Beaujolais

Bien Boire en Beaujolais est le rendez-vous des vignerons et des professionnels du secteur. 

Beaujolais, terre de vins

Souvent connu à travers le Beaujolais Nouveau, ce vignoble est situé entre le sud de Mâcon et et le nord de Lyon, le long de la rive gauche de la Saône et au piémont des monts du Beaujolais

Ce vignoble réunit de nombreuses associations de producteurs comme la Beaujoloise, la Biojolaise, la Beaujol’Art, la BeaujAll’Wines ou encore les Gamays Chics. 

Les membres de ces associations, faisants vivre ce terroir, étaient présents pour la 8ème édition de BBB. Pendant deux jours, le 7 et 8 avril dernier, ces hommes et ces femmes présentaient leurs vins. Pour cela, l’évènement se répartissait sur trois châteaux : le Château des Ravatys (Institut Pasteur), le Château de Pizay et le Château de Corcelles. Chacun de ces lieux mérite le détour par l’histoire des bâtiments et la beauté du paysage. 

A la découverte des vins 

Pendant deux jours, les dégustations, les rencontres, les échanges se suivent mais ne se ressemblent pas. Quoi que, ce sont tous des amoureux de leur terroir et de leurs vignes. 

On peut penser notamment au traileur français François d’Haene de la team Salomon, installé dans le petit village de Saint-Julien, qui ne manque pas dans les médias de promouvoir cette belle région de vins. Il profite aussi du relief valloné pour s’entraîner entre les courses. 

Parmi toute ces dégustations, des vins se sont détachés :

  • Château de Vaurenard situé près de Villefranches. Depuis 25 ans, Ghislain de Longeviallee est dans une démarche raisonnée pour favoriser la biodiversité, préserver l’environnement et assurer l’expression naturelle de ses vins.
  • Domaine Nicole Chanrion – Côte de Brouilly. L’aire de culture sur les pentes du mont Brouilly confère aux vins une profonde minéralité, une structure tannique fine et serrée et donc un bon potentiel de vieilliseement.
  • Domaine des Fournelles. On s’arrête sur l’Elixir des Fournelles, un vin rouge méritant d’être gardé en cave quelques années pour révéler toute sa potentialité autour de notes de vanille et de cerise noire.
  • Domaine de Chantegrille. A la limite du Beaujolais et du Mâconnais, sur 7 hectares, le Beaujolais-Village blanc est issu d’un mélange de vieilles et neuves vignes. Malgré sa jeunesse, il propose, il surprend par ses arômes d’agrumes et de fleurs déja bien développé. Parfait pour accompagner poissons et crustacés. 

Bilan

Près de 230 exposants étaient présents durant ces deux jours. Parmi ceux là, des invités d’autres vignobles étaient aussi présent. 

Si ils avaient seulement deux jours pour prouver la qualité de leurs vins, ils travaillent tout au long de l’année au milieu des vignes. De nombreux vignerons sont dans une démarche de respect de l’environnement avec du bio, de la biodynamie… On ne peut qu’encourager ces pratiques qui demandent plus d’exigence dans le travail de la vigne mais aussi du vin. 

Le public aimant ce vignoble peut retrouver ces bouteilles dans de nombreux hôtels, cafés, restaurants, bars à vins dans la région mais aussi un peu partout en France. Les professionnels de ces établissements étaient justement présents pour établir une sélection de vins qui seront présents dans ces lieux. 

Bien Boire en Beaujolais

More from Foucaud

[Critique] L’ Affaire SK1

Synopsis Paris, 1991. Franck Magne, un jeune inspecteur fait ses premiers pas...
Read More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.