Istanbul, les incontournables à faire

istanbul-galata-tower-vue

A seulement 3h27 de la France en avion, Istanbul est une destination aux multiples influences

Crée vers 667, elle était alors qu’une cité grecque se nommant Byzance avant de porter ensuite le nom de Constantinople avant d’être finalement nommée Istanbul en 1930 sous le règne d’Atatürk.

Aujourd’hui, cette ville compte près de 16 millions d’habitants avec une géographie et des influences toujours partagées entre l’Europe et l’Asie : culture, gastronomie, architecture, mode…

Afin de visiter la ville de manière optimisée le temps d’un week-end ou sur plusieurs jours, je vous conseille de vous concentrer sur les quartiers jouxtant les deux rives de la Corne d’Or avec d’un coté la vieille ville regroupant Sainte-Sophie, la Mosquée Bleue, le Palais de Topkapi, le Grand Bazar, le Bazar aux épices et de l’autre la Tour Galata, la place Taksim, la rue Istiklal, le Galataport…

Quartier de la vieille ville

Basilique Sainte-Sophie

istanbul-sainte-sophie

L’ancienne église a été construite dans un premier temps au IVème siècle puis reconstruite au VIème siècle sous l’empereur byzantin Justinien. En 1934, elle devient un musée avant d’être finalement transformée en mosquée en juillet 2020.

Au niveau de son architecture, sa coupole principale possède un diamètre de 33m et s’élève à 55,6m du sol. Le sol de Sainte-Sophie est couvert de marbre, ses voutes et ses coupoles sont recouvertes quand à elles de mosaïques.

Elle attire chaque jour de nombreux touristes et est située en face de la mosquée Bleue.

istanbul-sainte-sophie-interieur

Citerne Basilique

istanbul-citerne-basilique-colonne

Egalement tout près de Sainte-Sophie, la citerne Basilique est également une étape indispensable. James Bond s’y arrête d’ailleurs dans le film « Bon Baiser de Russie ». Le visiteur est plongé dans un parcours où il pourra admirer les reflets des 336 colonnes et des voutes éclairées mais également l’eau translucide et les sculptures disséminées le long du parcours.

Mesurant 138m sur 66,4m, elle pouvait accueillir 78 000 m3 d’eau, faisant d’elle la plus grande réserve d’eau d’Istanbul. Très répandu autrefois dans la capitale de l’Empire Romain de l’Orient, ce type de construction permettait de palier l’absence de rivière et de source d’eau.

istanbul-citerne-basilique

Bazar aux épices / Marché aux épices

istanbul-marche-aux-epices-magasins

Si vous sentez des odeurs de cumin ou de safran, c’est que vous n’êtes pas loin du Bazar aux épices 😉 Situé devant le pont de Galata, ce marché ouvre tous les jours de 8h à 19h30.

Sa partie couverte compte environ 88 boutiques où vous trouverez non seulement des épices mais également des herbes, des parfumeries, des fruits secs, de la confiture, des olives, des loukoums…

N’oubliez pas de négocier avec les vendeurs avant tout achat.

istanbul-marche-aux-epices
istanbul-marche-aux-epices-commerce

Grand Bazar

istanbul-grand-bazar

Le grand bazar Istanbul est un des plus grands bazars au monde avec une superficie totale de 245 000m2. Il compte 58 rues, 18 portes et 4000 boutiques. Sa partie couverte possède également le même style architectural que celui du marché aux épices.

Moins captivant ou typique que le marché aux épices, on y trouve de tout : vaisselle, décoration, bijouteries, maroquinerie, souvenirs ainsi que de nombreuses boutique de textile.

Dans le film Sky Fall, James Bond fait une course-poursuite à moto sur les toits du grand bazar d’Istanbul.

Ainsi dans votre visite, perdez-vous dans les allées sans y passer des heures. Préférez découvrir les alentours comme la mosquée Nuruosmaniye, la mosquée Bayezid II et le Beyazit Square, une grande place publique où se situe la porte principale de l’université d’Istanbul.

Où se restaurer

  • Deraliye : une plongée dans la cuisine ottomane au coeur de la vieille ville

L’autre rive de la corne d’Or

Place Taksim

istanbul-place-taksim

Vaste place publique d’Istanbul regroupant régulièrement de nombreux évènements, elle accueille la mosquée Taksim, de nombreux commerces et hôtels ainsi que le parc Gezi.

La place est le point de départ de la fameuse rue piétonne Istiklal, parcourue par près de 3,2 millions de personnes par semaine. Elle permet de se rendre à la Galata Tower tout en faisant son shopping, découvrir des belles résidences accueillant des consulats ainsi que de prier dans l’église Saint Antoine.

La rue est parcourue par le fameux tramway turc, un tramway traditionnel où les jeunes s’agrippent.

Galata Tower

istanbul-galata-tower

Afin d’admirer Istanbul de haut, la tour de Galata est un arrêt obligé. Haute de 62,59m et d’un diamètre de 16,m, le visiteur accède à la terrasse circulaire d’observation à 360° à l’aide d’un ascenseur.

Arrivé en haut, la vue est époustouflante sur Istanbul. Vous constatez en un coup d’oeil que le Bosphore et la Corne d’Or séparent bien la ville en différents quartiers. Vous admirez ainsi la vieille ville, le quartier de Karrakoy ainsi que les gros bateaux de croisières arrimés aux quais.

La tour de Galata étant très prisée par les touristes, n’hésitez pas à acheter vos billets à l’avance.

istanbul-galata-tower-vue-port-croisiere

Galataport Istanbul

Nouveau lieu dédié à des usages mixtes en plein essor, il est situé sur la rive européenne. Son mall moderne accueille de nombreuses boutiques de vêtements de prestige, des restaurants et des bars branchés.

A faire plutôt au soleil couchant, vous verrez une facette de la ville différents : moderne et branchée tournée vers l’avenir.

istanbul-galataport

Croisière sur le Bosphore

istanbul-bosphore

Afin d’admirer la ville ainsi que ses anciens palais, prendre le bateau le temps d’une croisière sur le Bosphore est un bon moyen pour décompresser.

Lors du trajet, vous pourrez ainsi admirer le Palais de Dolmabahçe, le palais Ciragan ou encore la mosquée d’Ortaköy (photo). Vous apercevrez également la nouvelle mosquée de Camlica inaugurée en 2019 par le président Erdogan située sur une des plus hautes collines d’Istanbul sur la rive asiatique.

De nombreux restaurants, bars et autres lieux de vies nocturnes se répartissent le long de la rive occidentale.

Pour rappel, le Bosphore a une longueur de 62km et permet de relier la mer de Marmara à la mer Noire. Depuis toujours, ce passage maritime est stratégique pour le commerce mondiale. Chaque année, une course de voile est organisée sur ce détroit.

Où se restaurer ?

  • Ali Ocakbaşı Gümüşsuyu : un bon restorant de brochettes de viandes
  • Ringa Sea Food : un joli restaurant de poissons donnant sur le Bosphore
  • Mürver : un restaurant étoilé se trouvant dans Galataport, une bonne adresse pour déjeuner ou dîner
  • Il Cortile : à quelques pas de la Galata Tower, un restaurant italien aux services et à la décoration soignées
  • Halat by Divan : à quelques pas d’un sous-marin qui se visite, ce restaurant offre une cuisine raffinée
Written By
More from Foucaud
World of Tanks Mercenaries
World of Tanks débarque dans sa nouvelle version sur console : World...
Read More
Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.