Eric Tarbarly x 727 Sailbags

eric-tarbarly-bag

 727 Sailbags donne une nouvelle vie aux voiles d’Eric Tarbarly avec une collection de sacs en édition limité.

Eric Tabarly disparaissait le 13 juin 1998 d’une chute à la mer mais n’a jamais disparu de l’esprit des français.

La jeune entreprise 727 Sailbags, basée à Lorient, recycle les voiles de bateaux en objets déco et sacs tendances. Un jour, Jacqueline Tabarly découvre cette boutique 727 Sailbags et propose à l’équipe de faire don des voiles des Pen Duick

Et très vite le projet prend forme avec notamment la fille, Marie Tabarly, jouant le rôle de consultante artistique.

tarbarly-sailbags-727

Ainsi Marie Tabarly s’étonne même que cette collaboration basée sur le concept de sacs à partir de voiles recyclées ne s’est pas faite plus tôt. Le don des voiles pour Jacqueline Tabarly lui est venu naturellement du fait que son mari Eric Tabarly n’aimait pas le gachi. 

Ces voiles ont donc une plus grande légitimité à être transformé en sac qu’à rester au fond du garage, prenant la poussière.

727-sac-eric-tabarly

 Cette collection en édition limité se décline en deux modèles : 

  • cabas Eric Tabarly pour 727 Sailbags à 314 euros
  • sac Onshore Eric Tabarly pour 727 Sailbags à 414 euros.

Elle a été imaginé comme je vous le disais par Marie Tabarly mais aussi par Anna Beyou qui s’occupe de la partie création chez 727 Sailbags. Pour information, Anna Beyou est la femme du navigateur Jeremy Beyou qui a participé au dernier Vendée des Globes. Elle a donc l’esprit marin qui caractérise ces deux sacs.

Marie Tarbaly, possédant une forte personnalité,  a voulu une collection qui ressemble à son père:

 » Eric Tabarly était quelqu’un qui aimait la sobriété « 

Pour chaque sac, il faut compter 1h30 de confection dans les ateliers de Lorient avec un gros travail de découpe, lavage de la voile et de coutures.  Le cabas et le sac Onshore mélangent cuir de veau provenant d’Italie et toiles de voile, ce qui rend cette collection particulièrement agréable et esthétique.

D’ailleurs Eric Bompard, autre amoureux de la mer et du cachemire a déja craqué sur un sac Onshore Eric Tabarly pour 727 Sailbags et plus spécialement le numéro 14 de cette édition limitée, numéro fétiche d’Eric Tabarly.

Pour la petite histoire, à une des premières courses d’Eric Tabarly, le tirage au sort avait désigné le 13 pour accompagner ce grand marin mais signe de malheur ou de malchance, le numéro 14 lui fut finalement attribué.

Petit détail sympathique, dans chaque sac est indiqué l’historique de la voile : bateau, mers naviguées, numéro du sac…

eric-tarbarly-sailbags

727 Sailbags est encore une jeune entreprise mais comprend déja 13 personnes et rentable depuis le début. Ils déclinent le concept d’utilisation de la voile recyclée en transat, pouf, set de table…

Si vous craquez pour un de ces deux sacs qui sont en édition limitée, rendez-vous sur e-shop ou dans le shoowroom de 727 Sailbags à Lorient.

Plus par Foucaud

Huawei Watch, une montre à la mode

La Huawei Watch est la montre connectée du fabricant chinois Huawei. La Huawei...
Lire la suite

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *